KRAV MAGA.SELF-DEFENSE.TIR.TONFA.BPPL.PR.IP GOLFE DE SAINT TROPEZ / LA CROIX VALMER / SAINTE MAXIME
KRAV MAGA.SELF-DEFENSE.TIR.TONFA.BPPL.PR.IPGOLFE DE SAINT TROPEZ / LA CROIX VALMER / SAINTE MAXIME

Pour nous trouver:

POLICE 

MUNICIPALE

149 rue Louis Martin
La Croix Valmer

83420

Secrétaria 06.16.43.45.48

CENTRE DE FORMATION ET D'ENTRAINEMENT DES POLICES MUNICIPALES DU GOLFE DE SAINT TROPEZ

 

Téléphone mobile + SMS + E-mail :  

 

police.municipale.fr

@gmail.com



Téléphone & Mail

 

pour plus de renseignements, veuillez nous contacter :

 

Ludovic PREVOST

   06.15.28.55.52

 

website : www.mmacnfpt.fr

 

email : police.municipale.fr

@gmail.com

 

ou       mmacnfpt@gmail.com

HISTORIQUE / FFKDA / PASSAGE DE GRADE

             KRAV MAGA          SELF-DEFENSE

Logo FFKDA

FFKDA (Fédération Française de Karaté et Discliplines Associées)

 

 

Depuis 2006, le Krav maga est sous la tutelle de la FFKDA (Fédération Française de Karaté et Disciplines Associées) et acquiert la reconnaissance d'état (agréement du Ministère Jeunesse et Sports et délégation de pouvoir).

 

Le fait de faire reconnaître le Krav maga auprès d'une telle fédération, permet de garantir aux pratiquants d'avoir un
enseignement de qualité.

 

En effet, le Krav maga étant victime de son succès, nous nous sommes rendus compte que de nombreuses personnes se sont auto-proclamées professeur, instructeur, moniteur, voire se sont octroyées des distinctions honorifiques et ce à des fins mercantiles.

 

Bon nombre de ces personnes n'ayant suivi qu'une formation de 3, 5 ou 10 jours se sont attribués une ceinture noire avec Degré/Dan ou un diplôme d'instructeur.

Par conséquent, pour enrayer ce phénomène et ne pas ternir l'image du Krav maga, aucune autre fédération en dehors de la FFKDA ne peut délivrer des Dans en Krav maga.

 

Un programme technique officiel a été mis en place en accord avec la FFKDA et les épreuves se déroulent devant un jury composé de gradés en Krav maga.

 

En France, seul un diplôme d'instructeur fédéral de la FFKDA (DIF FFKDA), un certificat de qualification professionnelle (CQP APAM) ou un diplôme d'État (DEJEPS Karaté ou Krav maga) permet d'enseigner légalement.

Tout autre diplôme (israélien ou international) ne peut être qu'un plus pour l'enseignant mais ne donne pas la faculté de dispenser des cours en France.
En Septembre 2011, la FFKDA créée la Commission Nationale Krav maga regroupant les principaux courants de Krav maga présents en France. Alain Formaggio intègre la Commission et représente la WKMF.

 

 

Les membres de la commission Nationale Krav Maga de la saison 2013/2014 de gauche à droite :

 

José LARIO, Alain FORMAGGIO, Claude POUGET, Patrick BITTAN, Eric BENHAMOU, Emmanuel AYACHE, Marc FESLER, Jérome ROESCH et Patrick VINCENT.

 

Certains colons juifs, présents sur le territoire de la Palestine avant la création de l'Etat d'Israël, se regroupaient pour s'entraîner au combat.

Toutes les inspirations martiales et sports de combat étaient représentés (Judo, Karaté, Penchak Silat, Boxe anglaise et
française, canne de combat et bâton) mais aussi des inspirations de close-combat militaires, notamment des S.A.S avec les colonies anglaises, et d'autres pratiques d'opportunité comme le combat avec couteau, bâton ou même l'art de lancer les cailloux...

Le nom donné à ces différentes activités martiales par les colons était "KAPAP", abréviation de krav panim el panim (combat face-à-face).

 

 

Lorsque l'Etat d'Israël a été crée en 1948, la première armée israélienne a vu le jour et le nom de Kapap a été repris pour désigner l'art du combat au corps-à-corps des militaires.

 

Quelques années plus tard, l'armée israélienne changea le nom de Kapap en Krav maga (que l'on peut traduire littéralement par combat contact ou combat rapproché en français et par close-combat en anglais).

 

 

Imi Lichtenfeld était un des instructeurs de Kapap, puis de Krav maga de l'armée israélienne.

A sa retraite, Imi ouvrit un club à Netanya (banlieue balnéaire de Tel-Aviv) qu'il appella IKMA (Israeli Krav Maga Association).

 

Parmis les plus anciens instructeurs qui représentent aujourd'hui les plus grandes écoles de Krav maga en Israël, nous pouvons citer Haïm Guidon, Haïm Zut et Eyal Yanilov.

 

 

 

 

Passage de grade 

 

Ceintures

Comme dans beaucoup d'arts martiaux, il existe un système de ceintures de couleurs qui détermine le niveau technique du pratiquant.

Les techniques élaborées sont répertoriées jusqu'à la ceinture noire 5ème Degré.

 

Ces techniques sont classées par niveau et chaque niveau correspond à une couleur : jaune, orange, verte, bleue, marron, noire 1ère Degré à 5ème Degré.

 

Au-delà, les titres sont purement honorifiques.

 

Les passages de ceintures sont facultatifs et demeurent au libre choix des pratiquants.

 

Néanmoins, nous conseillons de le faire car cela reste un bon moyen de mesurer sa progression.

 

Un débutant commence son apprentissage sans ceinture car la ceinture blanche n'existe pas en Krav maga.

 

Pour la France et depuis l'affiliation à la FFKDA, les grades à partir de la ceinture noire sont soumis au passage devant un jury de la FFKDA qui est composé de personnes gradées en Krav maga.

 

Le passage de grade consiste à présenter des techniques apprises. A partir de la ceinture verte, en plus des techniques, l'élève devra effectuer un combat.

 

Le combat permet d'être confronté à la violence de quelqu'un qui cherche à nous frapper. Le but est de vérifier l'aptitude du pratiquant à réagir à des attaques qui ne sont pas connues à l'avance et ce en situation de stress, car cela diminue les probabilités de réussite des techniques apprises.

 

Enfin, il permet également d'évaluer la maîtrise et la lucidité.

 

 

Déroulement de l'examen

 

Les démonstrations techniques s'effectuent avec un partenaire d'entraînement. Le candidat sera jugé sur sa technique, ses
appuis et son équilibre, sa lucidité et son esprit sportif.

 

Les combats se déroulent après les démonstrations techniques et ont lieu devant tout le monde. Les candidats passent deux par deux, c'est la partie la plus stressante de l'examen. 

 

Les combattants doivent impérativement s'équiper des protections individuelles (coquille, protèges-tibias, protège-dents, gants...).

 

Les combats se déroulent sans règles car c'est un des grands principes du Krav maga, donc tous les coups sont permis (pieds, poings, coudes, genoux, tête, strangulations, luxations, morsures et coups sur les points sensibles).

 

Evidemment, tous les coups dangereux ne sont jamais portés mais mimés pour garantir l'intégrité physique des combattants.

 

Le combat se déroule sous l'égide de l'examinateur qui fait office d'arbitre.

 

A l'issue de l'examen, si vous avez réussi toutes les épreuves de manière concluante, votre obtiendrez la ceinture pour laquelle vous vous êtes présentés.

 

L'examinateur vous remettra votre diplôme de la CFEPMGST attestant de votre niveau.

 

Il y a plusieurs sessions de passage de grades dans l'année selon la ceinture.

 

Les dates et heures seront communiquées à l'avance aux pratiquants.

 

Deux fois par semaine, nous donnons l'occasion aux passionnés, jeunes et moins jeunes, de faire quelque chose pour
améliorer leur endurance et entretenir leur forme physique.

 

Pour contrôler les résultats de l'entraînement, nous nous mettons à l'épreuve des mises en situations.

 

Chez nous, pas d'obligation de présence ni d'heure limite d'arrivé, mais en revanche l'engagement physique et la volonté de vaincre sont les bienvenus !

 

Les nouvelles recrues sont toujours chaleureusement accueillies. Venez faire un tour pour voir comment ça se passe !

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© POLICE MUNICIPALE